Qui sommes nous?

nous sommes la somme de

CHAOS DEBOUT!

Nous avons quelques indices à ce propos, voyez plus bas!

Katia leroi-Godet (KLG)

Plasticienne qui a envie de partager puis expérimenter quelque chose qui s'approche de sa manière de relier l'Art à la Vie.

http://moutondevapeur.com/

http://lesdeveloppants.jimdo.com/

Gael Jaton  (GJ)

Défricheur de moments perdus à recyclés dans un autre ordre, Plasticien numérique.

http://www.gaeljaton.com/

Nicolas Barbey (NB)

Camera ambulante qui prend corps à coté de son oeil et prés de sa langue,sous son oreille. Acteur.

http://issue21.wordpress.com/

 

 

 

 

ET Espace 29 nous offre son local pour les RDV...


Quelques souhaits

photo de RV
photo de RV

Le moment extra-ordinaire dont certain de la culture officiel parle...

Ce moment là, nous le cherchons aussi!

Cela voudrait-il dire que nous cherchons tous la même chose?


Ce qui est produit pendant la soirée sera moins important que la trace laissée.

Le matériel est un contexte, la forme est un contenant et le contenu est à chacun!

 

Avec Diderot le rapport forme et vie était mis à plat sur une esquisse. Voici les propos retenus : "Pourquoi votre attention est plus attirée par cette esquisse que par ce tableau? La forme perdrait de la vie sans ce mouvement de l'a peu prés?"

 

Les Rdv c'est aussi

  SE nourrir !

PUIS

 


 

puis l'art et la vie, l'art et l'autre

 

 

 

 

 


 

 

KLG

 



Co m m e n t a i re aprés quelques essais

Le temps 2
C'est des expériences de sachet de thé
ou l'être se retrouve au milieu de quelque part, et diffuse une part du non-nommé de lui, d'elle!
Les espaces de Chaos Debout sont préparés pour l'endroit où la personne marche sur sa frontière, il peut changer de camp: du statu d'observateur il peut glisser vers celui d'être acteur...

Rien peut se passer, comme quelque chose peut se passer, l'important à mon avis c'est le comment, la place que chacun prend en soi ou bien  comment cette place peut avoir été placée autrement!
S'amménager de manière à laisser la curiosité retrouver son élan premier...

Chaos Debout oeuvre avec et pour ces instants perdus...
Je recherche la poésie du geste, l'attention à la place donnée aux secondes...
L'oeuvre visuel (vidéo, ou photo ou écrit ou sonore) que nous réalisons à la suite des soirées des Rendez-vous peut-être vu comme une usurpartion, nous sommes des oportunistes...Sans récupérer les débris du réél, la création pour moi n'aurait pas de sens, oeuvrer c'est comme retenir l'eau entre ses doigts....l'eau, le suc d'un vivant!
Yve klein s'est approprié le bleu du ciel, Tunick et Hubault donneront des rendez-vous coloré pour réaliser des images....Chaos Debout vous propose un désordre pour prendre une trace d'une fugitive poésie...

Se situer à l'endroit de l'impersonnel? puisse cette phrase avoir un sens!
Se situer à l'endroit où la propriété est sans propriété?
Il n'y a pas d'auteur, Chaos Debout convoque, il y a ce carrefour où nous nous croisons et l'oeuvre, il y en a une, prend place plus à l'intérieur de soi, de chacun, en mémoire. Comme des brides d'Osiris, l'oeuvre repartie en bride prend son sens dans le multiple des participants....

Cette oeuvre se rejoue comme une partition musicale non écrite, quand l'occasion appel Chaos Debout....

Quelque chose se vit et c'est la vie, son sens qui passe comme le temps à un goût qui ne se partage pas avec les mots trop étriqués par leur boutonnières!
les résidues visuel et sonores que Chaos debout réalisent aussi magnifique que médiocres n'ont d'importance et de réalité que parce qu'il ont été des moments vécus et échangée.
.........
et chacun repart....
Ovide disait: " la vie m'a été donnée pour mourir en exil."
en attendant frayons-nous un chemin, car même s'il ne s'agit d'aller nul part car il n'y a pas d'autre part, cheminons, cheminons...Nous vous préparons des espaces, nous avons besoin de vos sucs, à vous d'en profitez! Vous ne risquez que ce que vous y mettez!
KLG de Chaos Debout

le temps 2, un je entre tu et il pour un nous qui font eux

Le temps d'eux le temps 2

, celui que nous apelons pour l'instant le temps de l'immersion....

Oui effectivement pour nous il ne s'agit pas de vous proposez de faire une oeuvre ou d'oeuvrer même si il y a action....

Immersion dans un contexte que nous reconnaissons comme un moment artistique...

 

Nous convonquons un hasard qui trouve ses lois et ses logiques dans le mélange qui se fait entre le langague et sa comprehension, qui trouve ses libertés dans la préhension du sens par chacun des venants...Plus ces venants ne se connaissent pas ou prou, plus nous évaluons la belle coincidence des évidences alliées aux inévidences........Pour cela nous aurons besoin de beaucoup de pratique...

 

Le temps 2 est en aucune manière pour nous un moment de défoulement ou de thérapie, d'exutoire....

 

Nous établissons aux furs et à mesures des régles de jeux...

 

là où nous sommes en questionnements c'est comment régler les accords entre les venants....Le fait que les venants viennent, tacitement ils ont accepter quelque chose...Prendre un rendez-vous, rendez-vous compte...

 

 L'anarchie ne veut pas dire un désordre basé sur le non respect de l'autre, l'anarchie veut croir en un ordre qui viendrait du respect que chacun peut avoir pour l'autre....

 

Une utopie sociale et culturelle???

Une imposture verbale???

Cette endroit où nait les utopies prendraient racine dans ce particulier qu'à l'espèce humain de ne pas pouvoir supporter qu'il n'y est pas de sens

KLG